Cours de Tai chi Mouvement 19″ Relaxation et Auto-Massage”

Cours de Tai chi Mouvement 19″ Relaxation et Auto-Massage”

Au cours des siècles, la société chinoise a développé une solide tradition martiale. Le tai-chi était au départ une technique de combat transmise oralement, de maître à élève, dans le plus grand secret au sein de familles de paysans.

Son origine demeure difficile à déterminer, toutefois, plusieurs auteurs accordent à Zhang Sanfeng, un moine chinois ayant vécu au XVIe siècle (ou peut-être au XIIe siècle), d’avoir créé les 13 postures de base du tai-chi.

Il se serait inspiré d’un combat entre un oiseau et un serpent pour concevoir les enchaînements. Le serpent aurait triomphé grâce à sa lenteur, à sa souplesse et à ses mouvements arrondis qui donnèrent peu d’emprise à son adversaire.

Au fil des années, la technique du tai-chi s’est beaucoup simplifiée et adoucie, même si certains maîtres ont continué à transmettre les notions martiales traditionnelles (par exemple, la connaissance des points vitaux mortels).

En 1976, lors de la réouverture des universités en Chine, le tai-chi est devenu une discipline accessible à la masse et enseignée dans les programmes d’éducation physique universitaires.

Les cours de tai-chi se donnent individuellement ou en groupe, généralement sur une base hebdomadaire. Généralement, un cours dure un peu plus de 1 heure et se déroule en trois phases. Il commence par des exercices d’échauffement et d’assouplissement durant une vingtaine de minutes. Ensuite, le professeur peut intégrer des éléments de Qi Gong afin de rééquilibrer la posture corporelle et de canaliser son énergie.

Le reste de la séance consistera à apprendre les mouvements du tai chi et à les réaliser lentement, dans l’ordre. Alors que les deux premières phases se déroulent plutôt en individuel, la dernière phase peut se dérouler en petits groupes.

Il a perdu en grande partie sa composante énergétique (travail du Qi). De nos jours, des millions de Chinois pratiquent quotidiennement le tai-chi, en particulier les aînés, mais plusieurs s’y adonnent pour des raisons de développement intérieur, qui vont bien au-delà de l’entraînement physique. Il a été introduit en Amérique du Nord au début des années 1970.

Le tai-chi est une pratique très accessible, mais qui reste toutefois déconseillée aux individus ayant des problèmes sévères aux articulations, et également à ceux qui ont des fractures ou des troubles cardiaques sérieux.

Les femmes enceintes devront pratiquer le tai-chi avec une grande prudence, en évitant les mouvements brusques.

La page fb Zenso ” Du stress à la paix interieur ” https://www.facebook.com/zensobirre/
Namasté

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *